dimanche 16 octobre 2016

The Clan MacDougall - 1 : La fille de Laiden de Suzan Tisdale

Éditeur : Amazon Crossing

Nombre de pages : 462 pages

Prix : 9, 99€ (papier) / 5, 99€ (ebook)

Genre : Romance historique

Résumé :
Angleterre, 1343

Orpheline de mère, Aishlinn est élevée par son père et ses frères, des êtres durs et cruels. Sa vie change à jamais la nuit où, confrontée à la terrible violence d’un homme, elle croit commettre l’irréparable et se voit contrainte de fuir son pays. Seule, à cheval, elle prend la route de l’Écosse.

Son destin prend de nouveau une tournure inattendue lorsque, à bout de force, elle est secourue par une bande de guerriers Highlanders, menée par le redoutable Duncan McEwan. Mais elle découvre bientôt que si ce dernier est un féroce guerrier, il n’en est pas moins un homme bon et respectueux qui fait le vœu de la protéger.

Entourée des Highlanders, Aishlinn reprend goût à la vie et découvre peu à peu que, loin d’être ordinaire et insignifiante comme elle le croyait, elle possède une force et un charme qui séduisent les hommes.

Parviendra-t-elle à échapper aux Anglais lancés à sa poursuite ? Doit-elle résister à l’attirance irrépressible qui la pousse vers Duncan ? Au milieu des paysages sauvages des Highlands, Aishlinn, la fille de Laiden, va devoir faire face à son destin.

Mon avis :
Avant même de commencer cette lecture je savais (ou en tout cas  j'espérais) que j'allais être très emballer par cette histoire ! J'aime beaucoup l'Ecosse et ses beaux Highlanders...et comme vous l'aurez remarquer l'histoire se déroule en Ecosse en compagnie de Highlanders ! Déjà un point plus que positif pour ma part ! 


Aishlinn est une jeune fille (comme aime le répéter à peu près tous les personnages de ce roman !) qui apparaît très fragile de prime abord, même si elle peut se révéler d'une force de caractère incroyable quand la situation le demande. 
Le passage de la jeune fille fragile à la femme forte et accomplie est un peu long...et comme j'ai horreur des femme trop fragile, j'avais par moment envie de la secouer pour la faire réagir ! Mais une fois qu'elle va retrouver confiance en elle, on la découvre sous un nouveau jour, et quel plaisir de la voir narguer des Highlanders forts et macho, qui font le double de sa taille ! 
On peut dire qu'elle cache bien son jeu. 

Duncan, comme tout bien Highlander qui se respecte, est macho sur les bords mais se révèle d'une grande sensibilité face à une Aishlinn blessée et sans défense. Ce qui est assez paradoxale quand on sait quel guerrier il est ! 
J'ai beaucoup aimé le voir prendre soin d'Aishlinn mais aussi de le voir tomber petit à petit amoureux d'elle tout en voulant cacher ses sentiments. C'est qu'ils sont plus émotifs que ce que l'on croit ces Highlanders ! 

J'aime toujours autant les aventures des Highlanders ! J'adore l'action, les émotions, les hommes forts avec un grand et ce qu'il faut de machisme, mais surtout une histoire d'amour passionnelle que l'on peut trouver dans les romances historiques écossaise. 

J'ai tout de même relevé un point négatif... le surnom "jeune fille" m'a quelque peu dérangée. Il est trop utilisé ! Si cela n'avait été que Duncan, on aurait pu assimiler ce surnom à un terme affectueux.     
De plus l'action n'est pas présente tout au long du récit mais seulement au début et à la fin, moment où toutes les questions que l'on se pose trouvent réponse. 

Malgré cela j'ai trouvé que l'auteure avait su me transporter jusque dans les paysages des Highlands. J'ai aussi bien apprécié les personnages principaux que les personnages secondaires. 
J'ai donc passé un agréable moment en Ecosse et ses beaux spécimens masculins !