lundi 17 juillet 2017

Qui de vous deux ? - 3 de Florence Mornet

Éditeur : Editions Addictives

Nombre de pages : 84 pages

Prix : 3, 99€ (ebook)

Genre : Romance contemporaine


Résumé :
Sarah a tout pour être heureuse : un compagnon aimant, un job en or… 
Alors que la date de son mariage avec Gabriel approche, Sarah s’enfuit à l’autre bout du monde. De quoi a-t-elle peur ? De s’engager pour la vie avec un homme qui ne fait plus vibrer son cœur depuis longtemps ? D’avoir choisi la raison plutôt que la passion ?
Mais elle n’avait pas prévu que le passé se rappellerait à elle et que son chemin croiserait à nouveau celui de Matt.
Et pourtant… Toujours aussi mystérieux que sensuel, d’un regard, il bouleverse toutes les certitudes de Sarah.
Coïncidence ? Coup de pouce du destin ? 

Mon avis :
Dernière ligne droite et donc dernière chance pour Sarah et Matt de tenter leur chance... ou de la laisser passer. J'espérais que Matt et Sarah feraient le bon choix, ou, tout du moins qu'ils feraient le bon choix selon moi. 

Emilie, pour ne pas changer, m'est toujours aussi insupportable avec ses réactions toujours aussi immatures (bon...peut être que beaucoup de femmes réagiraient comme elle en découvrant l'infidélité de leur compagnon... mais quand même !). 
En revanche j'ai beaucoup plus apprécié Matt dans cette dernière partie. On le découvre sous un tout nouveau jour... et c'est pour son plus grand bien !
Sarah reste fidèle à elle-même dans sa volonté de se retrouver et de changer malgré les quelques doutes qu'elle ressent quant à ses décisions les plus radicales.

Je dirais que l'évolution des personnalités des personnages et des couples a été laborieuse mais, de ce fait, d'un très grand réalisme. 
J'ai tout de même été un peu déçue par la fin que j'ai trouvé un peu trop rapide. J'aurais voulu avoir quelques précisions supplémentaires... 
En tout cas ce fut un voyage sur l'île de La Réunion très mouvementé et je suis un peu triste de laisser tous les personnages (ou presque - j'arrive vraiment pas à me faire à la personnalité d'Emilie !) derrière moi.