mardi 22 novembre 2016

Le musée des monstres - tome 1 de Lauren Oliver et H.C. Chester

Titre original : Curiosity House : The Shrunken Head

Éditeur : Hachette

Nombre de pages : 350 pages

Prix : 10, 99€ (ebook) / 15, 90€ (papier)

Genre : Roman jeunesse


Résumé :
« Mesdames et messieurs, petits et grands, bienvenue au Musée des Horreurs de Dumfrey, venez découvrir ses curiosités en tout genre et autres bizarreries merveilleuses ! » Laissez-nous vous présenter Sam, le garçon le plus fort du monde, Philippa, la médium, Thomas, l’acrobate et assistant du magicien… Tous trois sont de jeunes orphelins qui ont grandi ensemble, heureux à l’abri des murs d’un étrange musée. Mais quand Max, lanceuse de couteaux, rejoint le groupe, une série de terribles évènements s’enchaînent. Suite à la mort d’une spectatrice lors d’une de leurs représentations, la ville accuse la tête réduite qui fait la fierté de Dumfrey d’être à l’origine d’une malédiction. Lorsque celle-ci disparaît, et que le musée se retrouve menacé de fermer, la bande des quatre orphelins extraordinaires décide de mener l’enquête… Leurs recherches vont les amener à croiser de dangereux individus et les entraîner au cœur de secrets sur leur propre passé…

Mon avis :
Je ne lis pas beaucoup de livre jeunesse mais la couverture m'a donnée très envie de découvrir le contenu du livre. 

On rencontre quatre enfants qui ont chacun une particularité. Ainsi il y a Thomas qui est en quelque sorte le leader du groupe qui est capable de faire ce qu'il veut de son corps et de se plier en quatre (sans mauvais jeu de mot !). Pippa est une jeune fille qui a un talent incroyable pour deviner le contenu de nos poches, autrement dit elle est mentaliste. Sam, aussi surnommé Hercule, est doté d'une force incroyable malgré son apparente fragilité. Et enfin Max (Mackenzie de son nom complet) possède une dextérité incroyable avec les couteaux. 
Ces jeunes gens vivent dans un musée regorgeant d'individu plus extraordinaire les uns que les autres mais aussi d'objets qui le sont tout autant. Malheureusement le musée connait des jours difficiles alors quand, grâce à une fabuleuse tête réduite, celui-ci connaît une seconde vie pour le plus grand bonheur de ses habitants. 
Cette tête réduite va faire beaucoup parler d'elle car entre sa disparition mystérieuse et une succession de meurtre très étrange que tout le monde pense relier à une possible malédiction de la tête réduite. Quand cette série de meurtre replonge le musée dans ses difficultés financières, Thomas, Pippa, Max et Sam décident de mener leur enquête pour trouver le coupable. 

J'ai dû attendre environ 80 pages pour vraiment entrer dans l'histoire du fait de trop nombreuses descriptions et de quelques longueurs...mais il faut s'accrocher car passer ces 80 pages nous sommes entraîner dans un univers haletant avec des morts inexpliqués, une enquête, des rebondissements... Finalement on cherche nous aussi le coupable. 
J'ai beaucoup aimé cette atmosphère très...mystique, en quelque sorte, que l'on ressent en lisant l'histoire. On a l'impression qu'elle se déroule hors du temps et dans un autre univers.  
Les illustrations sont sublimes et rendent l'histoire plus concrète. J'avais hâte de découvrir la prochaine illustrations... en fait elles font parties intégrante du roman. 

Je dirais donc que dans l'ensemble c'est une histoire très sympathique à lire malgré le démarrage difficile. 

Je remercie NetGalley et Hachette pour leur confiance.